Des crucifères bons pour le côlon

Une recherche récente montre que l’indole-3-carbinol, un composé d’origine  végétale formé lors de la digestion des légumes crucifères, stimule la régénération de la muqueuse intestinale et  prévient ainsi l’inflammation et le cancer du côlon. Télécharger la chronique