Une nouvelle porte d’entrée moléculaire pour le coronavirus

Une importante étude biochimique rapporte que la neuropiline-1, un récepteur exprimé à la surface de plusieurs types de cellules, facilite l’infection par le coronavirus et pourrait donc représenter une nouvelle cible thérapeutique intéressante pour le développement de médicaments contre la COVID-19. Télécharger la chronique

2020-11-02T10:53:05-05:002-Nov-2020|Mots-clés: , , , , , , |

Un pas de plus vers de nouveaux médicaments contre la COVID

L’analyse biochimique détaillée de cellules provenant de patients touchés par la COVID-19 montre que le virus cible préférentiellement environ 200 molécules et gènes qui participent à
l’inflammation, à la coagulation et au fonctionnement des vaisseaux sanguins. C’est une étape majeure de recherche franchie dans le développement de nouveaux médicaments. Télécharger la chronique

2020-10-19T11:44:44-04:0019-Oct-2020|Mots-clés: , , , , , , |

Portrait-robot d’un virus très particulier

Au cours des six derniers mois, la communauté scientifique internationale a réalisé d’énormes progrès dans la compréhension des caractéristiques moléculaires du coronavirus responsable de la COVID-19 et des impacts de cette maladie sur le corps humain. Le constat est implacable : il s’agit vraiment d’un virus respiratoire très particulier, qui nous oblige à repenser notre façon d’aborder la prévention et le traitement de cette maladie. Profitons de ce bilan mensuel de la recherche pour faire le point. Télécharger la chronique

Développer un médicament antiviral

Même s’il existe en théorie plusieurs options pour contrer un agent infectieux comme le coronavirus, le développement rapide d’un médicament antiviral demeure un défi colossal. Coup d’oeil sur les approches envisagées par la biochimie contemporaine, pour combattre l’épidémie actuelle de COVID-19, causée par ce type de virus. Télécharger la chronique

2020-06-11T09:12:27-04:0023-Mar-2020|Mots-clés: , , , , , , |
Aller en haut