Prévenir un second cancer

Une analyse montre que les personnes qui ont survécu à un cancer sont plus à risque de développer un autre type de cancer au cours de leur vie et de décéder de la maladie. Il est cependant possible de prévenir la majorité de ces deuxièmes cancers en adoptant de saines habitudes de vie, en particulier l’arrêt  du tabagisme et le maintien d’un poids corporel normal. Télécharger la chronique

2021-04-08T14:01:57-04:005-Avr-2021|Mots-clés: , , , , |

COVID-19 et obésité : Le facteur majeur de la pandémie à l’échelle mondiale

Un important rapport de l’organisme World Obesity Federation montre que sur les 2,5 millions de décès causés par la COVID-19 à l’échelle du globe, la très grande majorité (88 %) de ces décès ont touché les pays dont plus de la moitié de la population est en surpoids. Télécharger la chronique

2021-03-15T09:45:08-04:0015-Mar-2021|Mots-clés: , , , , , , |

L’obésité augmente le risque de cancer du sein

L’obésité augmente considérablement le risque de cancer du sein hormono-dépendant ER+ après la ménopause. Selon une nouvelle découverte, cette hausse serait due à l’effet pro-inflammatoire d’un estrogène, l’estrone, qui favorise l’apparition de cellules souches cancéreuses et la progression tumorale. Télécharger la chronique

2021-01-11T10:29:55-05:0011-Jan-2021|Mots-clés: , , , , , |

Portrait-robot d’un virus très particulier

Au cours des six derniers mois, la communauté scientifique internationale a réalisé d’énormes progrès dans la compréhension des caractéristiques moléculaires du coronavirus responsable de la COVID-19 et des impacts de cette maladie sur le corps humain. Le constat est implacable : il s’agit vraiment d’un virus respiratoire très particulier, qui nous oblige à repenser notre façon d’aborder la prévention et le traitement de cette maladie. Profitons de ce bilan mensuel de la recherche pour faire le point. Télécharger la chronique

Aller en haut