Dons de sang universels

Des savants canadiens viennent d’identifier des enzymes d’origine bactérienne capables de convertir le sang du groupe A au groupe O (donneur universel), ce qui pourrait grandement augmenter la disponibilité du sang nécessaire à la transfusion des patients. Télécharger la chronique