Accueil//"%s" viandes rouges

Les insectes, sources de protéines de l’avenir ?

On estime que d’ici 2050, nous aurons besoin de 50 % plus de nourriture pour assurer la survie des humains à l’échelle du globe. Un défi de taille, puisque notre modèle actuel basé sur l’élevage intensif de bétail est de plus en plus pointé du doigt pour son impact dévastateur sur le climat et nos écosystèmes. Est-ce que des sources de protéines alternatives peu énergivores et peu polluantes comme les insectes pourraient s’avérer être une solution intéressante ? Télécharger la chronique

2019-03-05T12:51:17-04:004-Mar-2019|Mots-clés: , , , , |

Pour bien profiter du BBQ

Un des grands plaisirs de l’été est de pouvoir enfin cuisiner à l’extérieur sur le BBQ. Il faut néanmoins se rappeler que la cuisson des viandes à haute température provoque la formation de substances cancérigènes et que certaines précautions très simples permettent de réduire les effets nocifs associés à ces substances toxiques. Télécharger la chronique

2018-07-04T08:58:53-04:002-Juil-2018|Mots-clés: , , , , , |

Les viandes rouges nocives pour la santé

Une importante étude, réalisée auprès d’un demi-million de personnes, démontre que la consommation excessive de viandes rouges et de charcuteries est associée à un risque accru de mort prématurée pour neuf maladies différentes. Cet effet néfaste peut cependant être complètement aboli en remplaçant les viandes rouges par des volailles ou du poisson. Télécharger la chronique

2017-06-19T10:10:29-04:0019-Juin-2017|Mots-clés: , |

Le phosphate des produits dérivés de la viande fait vieillir prématurément

Déjà pointés du doigt pour leur effet néfaste sur les maladies du coeur, le diabète de type 2 ainsi que certains cancers, les produits dérivés de la viande accéléreraient aussi le processus de vieillissement en raison de leur contenu élevé en phosphate, comme le montre une étonnante étude réalisée en Écosse. Télécharger la chronique

2016-07-11T13:00:00-04:0011-Juil-2016|Mots-clés: , , |

Charcuterie cancérigènes – Un signal d’alarme

Les viandes industrielles transformées (charcuteries) sont la première classe d’aliments à être inclus par l’Organisation mondiale de la santé dans la liste des agents cancérigènes prouvés pour l’homme. Il s’agit d’un signal d’alarme qui illustre les dangers associés à l’industrialisation excessive de la nourriture Télécharger la chronique.

2015-11-02T13:00:00-04:002-Nov-2015|Mots-clés: , , , |

Trop de viande augmente le risque de démence

Au cours de la cuisson, les protéines des viandes se lient chimiquement au sucre pour former des glycotoxines, une classe de molécules qui génèrent un important stress oxydatif. Selon une étude récente publiée dans la prestigieuse revue PNAS, la consommation élevée de ces glycotoxines accélère la perte des fonctions cérébrales au cours du vieillissement. Télécharger la chronique.

2014-04-28T13:00:00-04:0028-Avr-2014|Mots-clés: , , |

Viandes et cancer: les épinards à la rescousse

La cuisson de la viande à haute température entraîne la formation d’une classe de molécules toxiques qui augmentent le risque de cancer, les amines hétérocycliques. Étonnamment, selon une recherche récente, cet effet cancérigène pourrait cependant être contrecarré par la consommation simultanée d’épinards. Télécharger la chronique.

2012-11-19T13:00:00-04:0019-Nov-2012|Mots-clés: , , , |