Une étude importante, réalisée à l’Université de Montréal, montre qu’un excès de gras dans le sang dérègle le métabolisme des cellules de la rétine et favorise la dégénérescence maculaire liée à l’âge, principale cause de cécité dans le monde. Télécharger la chronique