L’oncogène RAS est un gène impliqué dans le développement d’un cancer sur quatre et représente donc une cible de choix pour le développement de nouveaux médicaments anticancéreux. Après 30 ans d’efforts de recherche, deux études récentes suggèrent que ces traitements pourraient enfin voir le jour. Télécharger la chronique