La transplantation de selles provenant d’une personne en bonne santé à des malades infectés par la bactérie C. difficile permet de guérir 90 % des patients. Une autre démonstration du rôle capital de la flore bactérienne intestinale dans le maintien d’une bonne santé! Télécharger la chronique.