Plusieurs études récentes montrent que le variant Omicron est moins pathogène et demeure vulnérable à nos défenses immunitaires, ce qui va nous permettre de remporter la bataille face à ce virus. Télécharger la chronique