Une étude montre que la supplémentation en vitamine E peut entraîner une hausse du risque de cancer chez les personnes qui présentent certaines variations génétiques. Télécharger la chronique